June 28, 2016

Cela vous arrive t’il de vous mettre souvent en colère ? Est ce que parfois vous faites ou dites des choses sous l’effet de votre colère et que vous regrettez quelques temps après ? Est-ce que de petites choses peuvent se transformer en un affrontement plus violent et tout ça parce que vous n’arrivez pas à exprimer votre colère de façon sereine et constructive ? Quand vous vous sentez en danger ou si une personne n’est pas en accord avec ce que vous exprimez, vous arrive t’il de crier ou d’être dans les reproches ?

Si vos réponses sont affirmatives à quelques unes de ces questions, alors il est grand temps de commencer à contrôler cette colère grâce à quelques-uns de nos conseils qui sont présents ci-dessous. Dès que vous n’êtes pas d’accord et que cela part dans les mots, la négativité que vous allez créer est ensuite très compliquée à surmonter, et il devient de plus en plus difficile de trouver un accord pacifique pour cette  situation. Vous devez impérativement prendre le temps de vous calmer, puis recommencer à dialoguer plus tard. La meilleure solution est de pouvoir calmer les esprits dès que le désaccord démarre. de cette façon là, la colère qui en découle est très vite dissipée.

Cela ne signifie pas que vous ne devriez jamais exprimer votre colère car l’utiliser de façon constructive va être très utile dans divers situations.

Par moments, vous allez trouver logique d’être en colère contre certaines choses qui se passent autour de vous, mais il est primordial pour vous d’apprendre à contrôler cette colère pour ne pas qu’elle prenne le dessus sur vous.

Crier dans certaines situations peut vous aider à vous sentir mieux, mais ce n’est franchement pas top  pour la personne qui est en face de vous et, dans un terme plus long, cette pratique fera beaucoup plus de mal que de bien.

Si vous apprenez à reconnaître les signes montrant que votre colère va se déclencher, vous serez sur la bonne voie pour pouvoir la maîtriser. Cela est différent chez chacun d’entre nous, mais si vous restez concentrés sur vos émotions, vous allez les ralentir.

Puis par la suite, il ne vous restera plus qu’à mettre en place quelques techniques pour gérer la colère comme par exemple, prendre une grande respiration et ensuite compter jusqu’à dix ou alors visualiser un endroit calme et paisible dans le but de trouver la sérénité de l’esprit.