Trouver la paix à l’intérieur de soi

June 19, 2016

La paix est une manière d’emmener le bonheur au sein de sa vie. On peut dire que le monde d’aujourd’hui ne nous aide pas à adopter ce mode de vie dirigé sur le pacifisme. quand une personne commence sa journée, elle est déjà confrontée à des pressions et des tensions d’une façon ou d’une autre. Cet acharnement permanent sur notre psychisme nous bloque sur ce fait d’être en paix avec nous-mêmes et aussi avec le monde qui est autour de nous.

Si vous regardez le mot paix dans le dictionnaire ou sur Wikipédia, vous verrez qu’il est décrit comme un état de tranquillité et de calme, une libération des pensées négatives ou un accord pour cesser les hostilités. Si c’ est réellement la définition du mot paix, alors jusqu’ou l’avons-nous ?

Il est normal de penser que pour avoir cette fameuse paix avec le monde extérieur il faut déjà pouvoir être en paix à l’intérieur de soi même. Souvent, nos émotions et sentiments sont refoulés face à des événements ou des situations qui vont nous priver d’être dans cet état de paix. En fait, lorsqu’ une personne n’est pas en paix avec elle-même et avec son entourage, elle ne peut pas forcément pas être heureuse. Il est donc sain de pouvoir libérer ses émotions qui empêchent de trouver la paix ans un but constructif et même curatif. Ci-dessous, quelques étapes à effectuer pour pouvoir libérer ces tensions et émotions qui bloquent cette rencontre avec la paix :

A/ Tout d’abord, vous devez est d’être à l’écoute de vous-même. Pour cela, il faut écouter vos ressentis et vos sentiments. Lorsque nous nous emportons et que nous perdons sang froid, nous avouons de manière inconsciente notre colère, notre rage ou notre ressentiment. Lorsque vous reconnaissez donc ces trois sentiments et que vous êtes capable de dire « oui, je suis furieux à cause de « quelle que soit la raison », vous commencez à vous en libérer. La colère enfouie en soi vous dévore et elle est même vraiment dangereuse le jour ou elle se révèle, car vous êtes comme une bombe à retardement sur le point d’exploser.

B/ Il faut assumer vos sentiments en disant par exemple:  « oui, je suis en colère et je suis responsable de ce sentiment là ». Quand cette responsabilité de vos sentiments même négatifs est prise, alors vous réduisez l’effet que la source de cette colère peut avoir sur vous. Vous pouvez dire aussi « je ne vais pas accepter ta façon de me parler, je n’aime pas ça. » à la place de « tu m’énerves. » Si vous arrivez à vous convaincre que personne autour ne peut vous faire faire des choses à l’encontre de votre volonté, alors vous prenez le contrôle sur vos sentiments. Ce n’est pas une étape simple et il faut beaucoup de pratique. Changer cet état d’esprit et prenez en charge vos sentiments, cela vous évitera largement d’être manipulé.

C/ Savoir tirer un trait sur votre passé : vous ne pouvez pas changer des événements douloureux qui ont eu lieu dans votre passé et qui sont la cause principale de votre colère. Vous pouvez par contre décider de la route que votre vie prendra et de quelle façon y parvenir. Lorsque vous vous acceptez vous-même, il vous faut tirer rayer les choses qui resteront inchangeables. Quand vous vous débarrassez des sentiments mis au fond d’un tiroir venant de ce que vous ne pouvez pas changer, vous retrouverez votre équilibre, sinon vous ne pouvez pas passer à autre chose.

Enfin, si vous arrivez à vous accepter avec vos défauts et vos faiblesses, gardez aussi en vous les points qui sont positifs, alors vous commencerez à trouver la paix. Nul n’est parfait. Le fait de ressentir de la gratitude pour ce que vous êtes et ce que vous avez, vous aidera à trouver la paix qui va régner en vous et qui remplacera la colère.

L’équipe de Oserever